Longwy : un bar devient centre de détention sur Google

google

Dimanche soir, le gérant du Diamond, à Longwy, a constaté que son bar était répertorié comme « Centre ce détention pour immigrants » par Google Maps. « C’est du racisme ! », estime Sofien Mostefa-Sba.

Comment un bar peut-il se retrouver répertorié comme centre de détention pour immigrants sur internet ? Rien de plus simple… À Longwy, le patron du Diamond l’a appris à ses dépens. Dimanche soir, un client l’a alerté sur la mention attachée à son établissement par Google Maps… « Quel est l’intérêt de faire ça ? Nous salir ? Nous faire fermer ? S’en prendre à un musulman ? », se questionne le gérant, Sofien Mostefa-Sba, 27 ans.

La méthode, elle, est des plus simples. Pour changer la catégorie d’un lieu sur Google Maps, il suffit de… créer un compte Google ! La société collecte des infos que le demandeur peut aisément fausser. Sauf le numéro de téléphone. Celui-ci est nécessaire afin que le site vérifie que l’internaute est bien l’utilisateur de l’appareil.

Le compte Google créé, son propriétaire est autorisé à « suggérer une modification » sur n’importe quel lieu. Puis la faire valider en quelques secondes. Et l’efficacité de l’option « Vous possédez cette entreprise ? », vouée à empêcher les interventions indésirables, reste à prouver… La blague a un revers non négligeable. Elle peut être qualifiée de diffamation, ou bien de provocation à la discrimination, par des moyens de communication électronique, explique le commissaire Jean-Baptiste Leheup, à l’hôtel de police de Mont-Saint-Martin. Par conséquent, elle se traduit par une peine allant jusqu’à un an de prison et 45000 euros d’amende. (Selon "Le quotidien", journal indépendant du Luxembourg)