La dernière épicerie du bourg-centre a fermé !

DSCF0556

C'est fini, la dernière petite épicerie du bourg-centre a fermé définitivement ses portes, laissant pantois toute cette population qui n'a pas à disposition un véhicule pour se rendre à un supermarché périphérique. Laissant un centre-ville économique un peu plus fragilisé, alors qu'il est censé se développer ! Laissant les élus à leur seule réflexion concernant leur réélection dans 18 mois (oui, oui, malgré tous ses échecs, le maire de Villé songerait à se représenter).  Ah qu'il est loin le temps où Villé abritait près de 6 ou 7 épiceries (Knobloch, Meyer, Sadal, Jehl, ECO, Stephan, Heitz entre autres). Villé se meurt, il n'y a que le premier magistrat et son entourage qui ne le voient pas. Pourtant même le marché du mercredi matin baisse de volume. Alors quelles solutions de rechange ?

Des initiatives diverses 

DSCF0559

Le marché du terroir de Villé est une idée intéressante, permettant aux producteurs locaux d'écouler leur marchandise. Lancé en 2001 les jeudis soirs, il rassemblait près de 30 stands. Mais peu à peu, surtout les six dernières années, il s'est dégradé, notamment après le départ de deux éléments majeurs de ce marché, que malgré tout son investissement, ni la commune, ni la conseillère générale responsable du marché n'avaient su retenir. Au plus bas lors de l'abandon de fait de ses responsabilités dans cette affaire, le marché semble avoir repris depuis la prise en charge par un conseiller municipal bénévole. Il reste qu'une partie des "dissidents" du marché du terroir continue à faire bande à part dans les locaux de l'ancien Signal-Lux, alors qu'ils auraient pu s'intégrer au marché.

La concurrence arrive ! 

DSCF0561

Il s'agit certes d'un nouveau concept, le "drive", comme le pratiquent déjà depuis un certain temps nos voisins de Saint-Dié-des-Vosges, où ces agriculteurs villois s'étaient rendus pour copier le fonctionnement. J'en avais rendu compte sur mon blog.

  • A relire : 

Un drive fermier à Saint-Dié du 4 septembre 2017

Des agriculteurs du Val de Villé au drive de Saint-Dié du 17 février 2018.

Si l'initiative semble intéressante, pourquoi ne pas avoir regroupé tout ce monde dans une même association de la vallée pour dynamiser l'ensemble ? Cela ne ressemble en l'état, en voyant les listes des organisateurs et participants d'un côté ou de l'autre, qu'à une malheureuse "guerre des paysans" du Val de Villé d'un autre temps. C'est dommage, vraiment dommage ! La volonté de "monopoliser" l'organisation du marché affichée par le maire de Villé (pour s'accaparer de façon ridicule un mérite qui n'a jamais été le sien), ni les conflits latents de quelques personnes apparus à tous les niveaux, n'ont pas aidé. 

L'occasion n'est-elle pas enfin venue de relancer le tout ? avec la bonne volonté de tout le monde ? Ou va-t-on rester à de petits intérêts personnels et des querelles ridicules et mortifères entre les quelques paysans restants d'une vallée où ce sont surtout les friches agricoles et les ronces qui prennent le dessus ?

friche2