Attention : pas de véritable recours !

arnaque

L'arnaque par des "amis" qui ont piraté une boîte e-mail d'un de vos corespondants, est de plus en plus fréquente. Souvent on est démuni devant une tentative qui touche toutes vos connaissances.

Voici comment ces pirates du net procèdent :

Première étape : vous recevez un message succinct par internet : "Puis-je te parler d’une situation, si possible par mail ?"
Dans l’hypothèse d’une réponse favorable de votre part, l’escroc passe à la deuxième étape : "Je vais très mal en ce moment après ce qui vient de m’arriver. Par inattention, j’ai oublié mes affaires (téléphone, carte de crédit, argent) dans un taxi. Garde cela confidentiel pour ne pas inquiéter mon entourage. Dis-moi, y-at-il un buraliste non loin de toi ?"
Troisième étape : votre interlocuteur explicite sa demande : "Je voudrais recharger ma carte afin de pouvoir régler mes frais de déplacement et assurer mon retour. J’aimerais, s’il te plait, que tu me viennes en aide en m’achetant chez le buraliste juste 4 coupons de rechargement PCS MASTER CARD de 250 € (soit un total de 1 000 €). Après l’achat, transmets-moi les codes RECH de chaque coupon de rechargement. Je te rembourserai dès mon retour."
Le résultat est immédiat : vous avez perdu 1 000 € sans véritable recours.
Toute sollicitation de paiement par mandat Western Union ou par coupons de rechargement PCS doit constituer un signal d’alerte à l’arnaque. (réseau "anti-arnaque")
Que pouvez-vous faire ? Commencez par changer votre code secret. Cela suffira pour tarir la source de l'arnaqueur. Puis, si possible, prévenez vos contacts. Inutile de porter plainte, elle n'irait pas bien loin.