vendredi 23 février 2018

Cameroun : le riche président d'un pays pauvre

L'amour du président Paul Biya pour Genève coûte cher aux Camerounais

biya

Le président camerounais Paul Biya passe beaucoup de temps à Genève lors d'onéreuses visites "privées", révèle une enquête. L'homme d'Etat et son entourage sont de très bons clients de l'hôtel Intercontinental.

Paul Biya n'était pas présent au Cameroun lors de récents événements qui ont secoué son pays, que cela soit après le déraillement d'un train en 2016 qui a fait 79 morts ou, l'année suivante, lors de l'éclatement d'un mouvement de protestation de la minorité anglophone, violemment réprimé.

Dans les deux cas, l'homme à la tête du Cameroun depuis 1982 se trouvait à Genève pour une "brève visite en Europe", selon les termes utilisés par son cabinet, a rapporté dimanche le consortium d'investigation OCCRP.

40.000 dollars la nuitée à Genève !

Selon l'OCCRP, qui a compilé 35 ans d'annonces du Journal officiel, Paul Biya a passé quatre ans et demi en "brèves visites privées", dont une importante partie à l'hôtel Intercontinental de Genève. Il a séjourné au total 650 jours au bord du Léman, sa destination favorite, loin devant la France (372 jours) et les Etats-Unis (301).

Une nuitée de Paul Biya et de son entourage à Genève coûte environ 40.000 dollars, sans compter les déplacements en avion, selon les calculs des journalistes. Et ce vieux grand-père diabétique (il possède une clinique privée dont il est le seul patient à Baden-Baden en Allemagne) veut encore se représenter aux présidentielles. Mais pour lui, à 86 ans, le poste de président reste un poste de vacances payées par son peuple.

Posté par jl boehler à 01:11 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,