Un habitant habituel de la Mer Rouge

lagocephalus2

Un nouveau venu, le Lagocephalus sceleratus (30 à 50 cm de long) empoisonne la vie des autres poissons en Méditerranée. Un habitant d’eaux bien plus chaudes du côté de la Mer Rouge et sous son apparente bonhommie tout d’argent habillée, il cache un puissant poison, la tétrodotoxine, la même que chez son célébrissime cousin japonais, le fugu.

Signalé pour la première fois en France cette année, il a déjà fait plusieurs apparitions dans l’est de la Méditerranée et les biologistes pensent qu’il a profité de bateaux auxquels il s’est accroché pour voyager et passer le canal de Suez. Il n’est pas improbable non plus qu’il ait fait tout ce chemin dans les eaux de ballast, responsables de migrations de milliers d’espèces dites ‘exotiques’ ou ‘invasives’ aux quatre coins du globe.

Lorsque ces poissons sont repérés et pêchés, il est important non seulement de ne pas les consommer explique Daniel Masson, biologiste à l’Ifremer mais également de ne pas les rejeter à la mer pour éviter qu’ils ne s’acclimatent et prolifèrent. Source : Newscientist.

bios_2077305_bd