lundi 11 décembre 2017

Chemin de fer en Afrique : au tour de Bolloré !

Côte d’Ivoire: lancement des travaux du chemin de fer Abidjan-Ouagadougou

Rame_de_Sitirail_0Les usagers de la ligne de chemin de fer Abidjan-Ouagadougou attendaient avec impatience la rénovation de la voie gérée par la Sitarail. Jusqu’ici, il ne faut pas être pressé pour relier les deux capitales en train  puisque cela nécessite une journée et demie. Mais la réhabilitation devrait permettre de sérieusement raccourcir le temps de trajet. Les travaux ont donc officiellement été lancés à la gare du Plateau à Abidjan.

Evidemment, ce n'est pas le TGV

rame7

Cette voie unique qui va d’Abidjan à Ouagadougou c’est l’autre axe, avec la route, qui permet de transporter 200.000 passagers et 800.000 tonnes de marchandises par an. Mais cette voie de 1.145 kilomètres est vétuste. Les wagons qui datent des années 1970 sont fatigués au point que l’on roule à 40 kilomètres/heure de moyenne

Mais aujourd’hui, les travaux de rénovation de 853 kilomètres de voie vont être entamés. Au total, 50 ouvrages d’art vont être construits, 31 gares réhabilitées, des ponts, des passages à niveau. Les travaux d’un coût total de 260 milliards de francs CFA - 400 millions d’euros - seront financés par le groupe français Bolloré, le même que celui qui détient le marché du fuel domestique en Alsace, concessionnaire de cette voie de chemin de fer à travers les sociétés Sitarail et Bolloré Railways, et dureront jusqu’en 2021.  Le trafic sur cette voie de chemin de fer unique ne sera pas interrompu pour autant, nous assurent les responsables du groupe français. 

rame3

Les travaux par phases de huit heures se feront en alternance avec le passage des trains de marchandises ou de passagers. Résultat dans trois ans, donc, avec cette nouvelle voie et ces nouveaux wagons, des trains-couchettes. On passera à 300.000 passagers et un million de tonnes de marchandises par an. Henri Bolloré envisage de continuer la ligne au-delà de Ouagadougou vers Niamey au Niger, puis vers le Bénin et Cotonou. Pour l'instant il s'agit pourtant d'améliorer le réseau existant qui date du temps de la colonisation.

rame9Jonction prévue avec la ligne Parakou - Cotonou au Bénin

rame5Un manque évident de gares

rame6Peu de passages à niveau sécurisés

rame1Vieux pont écroulé depuis 2016

Posté par jl boehler à 00:33 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,