mercredi 31 mai 2017

Konis Hupen aus Tyrol

mdr

Le groupe qui a empêché Antoine et Caroline de réussir leurs meetings politiques à Villé et Fouchy. Ce groupe devrait être interdit à la chaîne de télévision allemande MDR * et en concert dans le Centre-Alsace pendant les campagnes électorales. Même le maire de Sélestat aime la Volksmusik quand il y en a aux Tanzmatten.

* MDR = Mittel Deutschland Rundfunk !

Posté par jl boehler à 00:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 30 mai 2017

Mieux qu'une maladie diplomatique !

Un décès diplomatique !

sebastien_ginet_regrette_son_mensonge_1496067001

On connaît tous dans le Val de Villé, la subite maladie de la candidate "En Marche" Eliane Tomaszewski le jour où son parti lui a demandé de se retirer au profit du LR-lemairien Antoine Herth. Dans tout le Val de Villé et au-delà on avait bien ri ! Et voilà qu'on apprend qu'ailleurs, en Alpes-de-Haute-Provence, un candidat LR-UDI s'est retiré prétextant le décès de sa mère, pourtant retrouvée bien vivante.

Daniel Spagnou se retire de la campagne de Sébastien Ginet, candidat LR-UDI aux législatives dans la 2e circonscription des Alpes-de-Haute-Provence. Raison invoquée par le maire de Sisteron : un mensonge du jeune homme de 29 ans. « Pour se dédouaner d’un rendez-vous manqué, Sébastien Ginet aurait prétexté le décès de sa mère à la suite d’une longue maladie. Il s’avère, après avoir vérifié auprès de sa famille, que cette information est totalement fausse. Elle est d’autant plus choquante que nous fêtions hier toutes les mamans de France » déplore l’ancien député.

L’intéressé ne dément pas les affirmations de Daniel Spagnou. « Dans une campagne malsaine où je ne cesse d'être attaqué personnellement ainsi que ma famille, je suis victime d'une grosse fatigue en même temps qu'une réelle déprime et j'ai commis un écart de langage en même temps qu'un mensonge pour me justifier et que j'ai aussitôt regretté mais il était trop tard » explique Sébastien Ginet dans un communiqué.

Ah décidément ! Elections, piège à cons !

Posté par jl boehler à 00:52 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 29 mai 2017

Pluies diluviennes et inondations en Côte d'Ivoire

Le gouvernement demande aux sinistrés de "déguerpir" 

minist_re

Le Comité interministériel de gestion des crises a repris, vendredi, ses travaux en invitant les populations ivoiriennes à quitter les sites à risques en cette période de pluies diluviennes qui ont déjà fait huit morts à Abidjan, a constaté l'APA sur place dans la capitale économique ivoirienne.

Composé de plusieurs structures de l’état dont des ministères et leurs démembrements ainsi que  des forces l’ordre, ce Comité a fait le point de la situation après deux jours d’intense pluie sur la ville d’Abidjan, ayant occasionné des dégâts matériels et humains.

Selon le ministre de la Construction, du logement, de l'assainissement et de l'urbanisme, Claude Isaac Dé qui a présidé les travaux, huit décès ont été déjà déplorés de mercredi à jeudi. ‘’Il y a eu deux décès le mercredi (24 mai) à Cocody Angré (Est d’Abidjan), le jeudi (25 mai) il y a eu six décès dont cinq à Yopougon (Ouest d’Abidjan) et un à Cocody’’, a-t-il expliqué en insistant sur la sensibilisation des populations.  

‘’Nous demandons aux populations des zones à risques de se mettre à l’abri en quittant les zones à risques’’, a lancé le ministre Dé, soulignant que le gouvernement est en ‘’alerte’’ et en ‘’éveil’’, car ‘’on aura encore la montée des pluies’’.

Selon les prévisions météorologiques, de grosses pluies sont annoncées pendant plusieurs mois cette année en Côte d’Ivoire.  Une série de numéros gratuits ont été communiqués par le comité afin de permettre aux populations d’appeler en cas d’inondations. Il s’agit du 20 25 00 40 / 20 25 79 89 / 20 25 79 79 et 22 50 80 50. (selon APA : agence de presse africaine).

Des numéros gratuits qui vous disent de déguerpir des zones inondées, sans vous dire où aller et un comité ministériel qui ne gère rien ! Un comité qui avoue son impuissance en déclarant que les "les gens ne nettoient pas les caniveaux" : culpabliliser les victimes, quelle honte !

adzop_2

adzop_

abidjan_al_p_

Posté par jl boehler à 00:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

dimanche 28 mai 2017

L'inexpérience et la naïveté des militants de "En Marche"

2ème circonscription du Haut-Rhin (Ribeauvillé - Ste-Marie-aux-Mines) 

dischinger

Mathieu Dischinger est conseiller municipal à la mairie de Munster, en Alsace. C'est un "engagé de la première heure" auprès d'Emmanuel Macron. "Je l'ai suivi tout de suite en avril 2016", explique-t-il. Mathieu Dischinger s'attendait à être le candidat investi dans sa circonscription du Haut-Rhin (2e). Référent logistique "En Marche" de son département, membre du comité départemental, responsable de sa circonscription, puis désigné par Emmanuel Macron comme représentant En marche ! pour l'élection présidentielle.... : il avait tout pour être l'élu. Mais non. Le couperet est tombé jeudi soir. À sa place, c'est Hubert Ott, étiqueté du Modem, qui sera candidat aux législatives dans sa circonscription. A la même heure où la candidate de la circonscription voisine (Sélestat - Erstein - Villé) a dû jeter l'éponge face à un candidat LR-lemairien.

"Cherchez l'erreur..." lance Mathieu Dischinger, amer. L'accord passé entre François Bayrou et Emmanuel Macron ? Celui qui a parcouru plus de 5 000 kilomètres, passé des heures à tracter, à rencontrer les personnes sur le terrain, estime en être "une des victimes collatérales (...). C'est désolant, car nous avons l'impression d'avoir été des porteurs d'eau." "C'est paradoxal, on nous fait travailler à la base, au plus proche des gens. Puis on ne favorise pas la personne qui s'est fait connaître par les habitants, et on la remplace. On ne comprend pas bien la stratégie électorale... On espère qu'on ne s'est pas trompés", poursuit le conseiller municipal.

A "En marche", on n'écoute plus les comités

Les mots sont durs pour Emmanuel Macron. "Il nous a demandé d'être ses guerriers. Mais normalement, les guerriers, on les préserve, on ne les sacrifie pas. Nous avons été sacrifiés. Notre référent départemental nous a soutenus à 200 %, mais désormais, à En marche !, on n'écoute plus les comités. On nous impose les décisions par le haut." Le conseiller municipal de Munster est d'autant plus déçu que, à la suite de l'annonce du candidat investi dans sa circonscription, il n'a eu aucun retour d'Emmanuel Macron ou même d'un membre de La République en marche !.

Mathieu Dischinger épingle son remplaçant du MoDem, Hubert Ott : il "n'a jamais tracté un document, n'a jamais rien fait dans cette circonscription (...). J'avais beaucoup d'espoir, car je considérais qu'En marche ! représentait le nouveau monde politique. Mais, en fait, nous avons encore emmené quelques morceaux de l'ancien monde avec nous...". Comprendre le MoDem. D'après ses dires, Mathieu Dischinger n'est pas le seul dans ce cas. "Dans une autre circonscription, il s'est passé la même chose. Une personne a été parachutée de Paris", explique-t-il. Le militant est déçu. Mails il n'est pas allé jusqu'à rendre carte de La République en marche !, et ne compte pas le faire. L'espoir du changement malgré tout ? (Selon "Le Point")

Le changement ? Ce n'est pas maintenant, et "En Marche" n'est qu'une résurgence de la vieille droite conservatrice.

ott

Hubert Ott, un vieux de la vieille des batailles électorales; le néo-militant de base Dischinger n'a pas fait le poids.

Posté par jl boehler à 00:01 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

samedi 27 mai 2017

Le meeting de toutes les étiquettes

Vendredi, 26 mai à 19 h 30 : rien !

meeting_1002800_960_720La salle de la brasserie du centre était prête à recevoir tous les militants des partis dont Caroline Reys revendiquait le soutien ! Les socialistes, les écologistes, les divers droite et les divers gauche, et même les impénitents marcheurs ! Le candidat LR-lemairiste n'était annoncé qu'à Fouchy pour ne pas être balayé par la tornade Reys-Gaudin. Aussi est-il apparu comme une grande surprise que ce tandem de candidats se soit retrouvé devant une salle vide : 0 (oui, zéro) spectateurs. Le bouchon de Châtenois est-il en cause ? Ou la volksmusik sur une chaîne allemande à la même heure ? Ah si chaque étiquette dont Caroline se revendiquait avait délégué une personne, la salle vide se serait remplie et aurait été trop petite. Monsieur le maire de Villé, qui n'avez pas eu la  politesse d'accueillir ces deux candidats, à quand la grande salle des fêtes promise depuis plus de 10 ans ? Petite consolation : en redescendant la vallée, notre tandem a pu constater la disparition du bouchon de Châtenois.

Posté par jl boehler à 11:11 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Pourquoi Trump change de politique au Moyen-Orient !

Les dessous d'un nouveau revirement de Trump !

Reniant en tout la politique de Barack Obama, et alors même que les iraniens par leur vote viennent de confirmer l'orientation modérée de leur gouvernement qui veut s'ouvrir au monde, Trump se met à jouer la carte des sunnites de l'Arabie Saoudite contre les chiites iraniens, en accusant l'Iran d'attiser "les feux d'un conflit sectaire et du terrorisme".

ivanka

 Quels sont les dessous de ce sombre revirement tel que Trump a pris l'habitude d'en provoquer ?

Dans le cadre d'une tournée de Donald Trump, l'Arabie saoudite et les EAU ont promis de transférer 100 millions dollars sur le compte d'une organisation caritative lancée par Ivanka Trump la fille du président américain.

 En avril, lors de sa visite en Allemagne, celle-ci a proposé de créer une fondation chargée notamment de fournir des crédits aux femmes-entrepreneuses du Proche-Orient. L'organisation caritative sera dirigée par la Banque mondiale. Le processus de création de cette fondation est toujours en cours.

Il est à noter que l'Arabie saoudite impose d'importantes restrictions aux droits des femmes et à leur participation à la vie sociale, leur interdisant notamment de conduire et de gérer leurs finances.

 

ivanka_trump

Selon CNN, le père d'Ivanka Trump risque de se voir accusé d'hypocrisie.

En effet, Donald Trump avait auparavant violemment critiqué la fondation caritative de la candidate démocrate Hillary Clinton lors de la campagne présidentielle. Selon lui, la démocrate avait fourni des services politiques à un certain nombre des pays, y compris à l'Arabie saoudite, en échange de dons à la Fondation Clinton.

 Néanmoins, Donald Trump a affirmé que le concept de l'organisation proposée par sa fille différait de celle d'Hillary Clinton. Tiens donc !

Autre mystère trumpien : un puissant émir aurait demandé Ivanka Trump en mariage, alors que celle-ci est déjà mariée. Au niveau de l'Arabie saoudite et de ses richesses, rien ne nous étonne plus. 

Posté par jl boehler à 00:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

vendredi 26 mai 2017

Pour qui voter dans la 5ème circonscription (Sélestat - Erstein - Villé) ?

Absences de "En Marche" et du PS

PS

La gauche est-elle absente pour autant de la circonscription ? Evidemment non, mais elle est si divisée qu'elle n'a guère de possibilité de figurer à un hypothétique deuxième tour. Le PS a donc bien fait de prendre ses responsabilités en ne présentant personne. Quant à En Marche, manipulé objectivement par le député LR lemairiste Herth, on ne peut pas dire que sa candidate démissionnée était de gauche.

Contrairement aux propos hallucinants de la secrétaire fédérale du Bas-Rhin Pernelle Richardot sur France 3 Alsace, j'estime qu'il n'y a pas plus de danger FN ici qu'ailleurs. Le "faire barrage" évoqué n'est qu'une vue de l'esprit pour ne pas appeler à d'autres débats nettement plus démocratiques. On a eu les expériences des présidentielles de 2002 et 2017, qui ont débouché à chaque fois sur des gouvernements de droite. 

Caroline, candidate de Paris-Match ?

caroline

Et le tandem Reys-Gaudin, rien ne justifie son appartenance à une gauche quelle qu'elle soit. La valse des étiquettes pour tout programme (7 au total : soutien PS, soutien En Marche, divers droite, divers gauche, EELV, écologiste et ... sans étiquette) ne donne pas confiance. Par le passé, tous les "sans étiquette" ont viré à droite. C'est ainsi que le Val de Villé a eu un député soutenu par le PS qui s'est empressé de s'inscrire à l'UMP (Alain Ferry). Le philosophe latin Sénèque avait dit : "L'erreur est humaine, persévérer dans l'erreur est diabolique." Ces paroles restent d'actualité.

Il reste les candidats de Lutte ouvrière (à l'extrême), la France insoumise (un couple venant du Hohwald, tendance Mélenchon) et le Front de Gauche (tendance parti communiste).

Pour un retour à l'union de la gauche

romanus

Je rappellerai l'expérience des cantonales du Val de Villé en 1998, où le PS départemental et la section locale avaient soutenu le candidat du PC qui avait réalisé un score de 12%. Pour la première fois depuis longtemps, un candidat PC alsacien voyait sa campagne remboursée. L'union de la gauche avait bien marché. Alors pourquoi pas cette fois-ci ?

Sans hésiter je voterai pour le ticket Romanus - Aubry.

Posté par jl boehler à 00:30 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 25 mai 2017

RN 59 : après l'enquête parcellaire, où en est-on ?

Maintenant, ce sont les élections qui bloquent !

RN59

Il fallait s'y attendre : une enquête publique qui s''est mal passée, que pouvait-on faire ? Avant tout, les élections étant sacrées, il fallait calmer le mécontentement des usagers et des riverains. C'est donc après l'enquête, la DREAL qui a été chargée de calmer la situation en organisant discrètement une réunion avec les propriétaires des terrains et des bâtiments risquant l'expropriation. 

Tout le monde s'était rendu compte que les plans présentés au public étaient flous, voire inexacts. La DREAL a rassuré certains en affirmant qu'aucun bâtiment n'était impacté par l'emprise de la déviation. Quant à la question de donner une garantie écrite, il n'en a pas été question, tout comme il n'est pas à l'ordre du jour de relancer une enquête publique avec des plans précis et exacts. Autrement dit, les propriétaires vont rester très vigilants.

Evidemment, tous les candidats aux législatives vont être interrogés sur leur positionnement concernant ce dossier. Il est urgent de prévoir non seulement le contournement de Châtenois à 2x2 voies tel qu'il est inscrit à la D.U.P.(déclaration d'utilité publique) mais aussi une nouvelle route Val de Villé - Lièpvre, pour le développement des vallées et du Centre-Alsace et pour une sécurité optimale.

Posté par jl boehler à 00:03 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 24 mai 2017

Le ministre de la justice est un mis en examen

François Bayrou sera jugé début 2019 ! 

francois_bayrou_a_herite_du_portefeuille_de_la_justice_mercredi_photo_afp_1495177845

Le nouveau garde des Sceaux François Bayrou est mis en examen depuis novembre 2016 pour "diffamation publique" et la date de son procès - auquel il ne sera pas tenu d'assister - a été fixée ce vendredi à 14 heures devant la 17e chambre du tribunal correctionnel de Paris, a révélé RTL. Le procès se déroulera le 10 janvier 2019.  «M. Bayrou sera présent», a indiqué son avocat Mario Stasi.

Une attaque en réunion publique

Les propos visés par la plainte remontent à septembre 2015: en pleine séance publique du Conseil communautaire à Pau-Béarn-Pyrénées, le maire de Pau avait mis en doute l'honnêteté et le fonctionnement de l'association El Sistema France, qui aide les enfants défavorisés en leur apprenant la musique classique et qui recherchait des subventions.

 "Vouloir se faire de l'argent sur une expérience artistique, qui tient à la musique et aux enfants des milieux qui n'y ont pas accès, je trouve ça tellement énorme et scandaleux que je ne comprends même pas ceux qui essaient ainsi de nous obliger à participer à leur enrichissement", avait attaqué le leader du MoDem en audience publique.

L'association avait déposé plainte pour diffamation.

En cas de diffamation, rappelons que la mise en examen est automatique. Mais rappelons aussi que le ministre de la justice est un justiciable comme les autres, notamment comme tous ces blogueurs poursuivis souvent par des élus, dont 95% sont innocentés, les cautions pour frais de justice étant avancées par le plaignant. Au cas où le ministre de la justice ou l'association plaignante voudrait en connaître le montant à payer, ils pourraient toujours s'adresser au maire de Villé qui les conseillera aisément.

En tous cas, l'affaire n'est pas parue assez grave au président de la république pour refuser la nomination de François Bayrou comme garde des sceaux. Et elle risque fort de tourner  à la vaste blague, sauf pour l'association plaignante si elle est déboutée.

17_05_23_bayrou

 

Posté par jl boehler à 00:02 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mardi 23 mai 2017

Une fête à Saint-Maurice

Saint-Maurice est un petit village. Même si les fêtes y sont rares, on y rencontre quand même de "sacrés fêtards".

18485476_1565719090107745_2281606156388402410_n

Posté par jl boehler à 00:20 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :