dimanche 16 avril 2017

Le SMS le plus cher du monde : 31000 €

Un assistant parlementaire du FN payé 31 000 € pour un SMS ?

marine

Laurent Salles, assistant parlementaire du député européen Louis Aliot -le vice-président du Front national et compagnon de la présidente- de juillet 2014 à février 2015, n’aurait échangé qu’un seul SMS avec son "employeur" au cours de cette période.

Selon l'Obs, hormis cet échange du 5 septembre 2014 à 14h38, aucun courrier, ni même aucun e-mail entre l’assistant et le député n’a été retrouvé par les enquêteurs qui soupçonnent des emplois fictifs du FN au Parlement européen.

Trahi par une "badgeuse"

Par ailleurs, l’analyse de la "badgeuse" installée au siège du parti, à Nanterre, montre que, lors de sa dernière semaine de travail comme assistant parlementaire, Laurent Salles s'est présenté au bureau tous les jours entre 9 heures et 23 heures. Louis Aliot n’a été présent dans les locaux que deux journées au cours de ce laps de temps.

Laurent Salles, rémunéré au total 31 000 euros pour ses fonctions au sein du Parlement, était également, en même temps, conseiller municipal à Suresnes, s’était présenté aux élections cantonales en 2015, et figurait dans l’organigramme du FN comme assistant de Yann Maréchal-Le Pen, une des filles de Jean-Marie Le Pen.

Le cas de cet employé est examiné comme une vingtaine d’autres dans le cadre d’une information judiciaire ouverte en décembre dernier par le parquet de Paris, pour abus de confiance et recel, escroqueries en bande organisée, faux et usage de faux et travail dissimulé.

Dans cette procédure, Marine Le Pen, en pleine campagne présidentielle, a refusé d’être entendue.

Posté par jl boehler à 01:35 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :