Vers le démantèlement du service public des transports dans nos vallées !

Merci, Macron !

SNCF

 

"C'est officiel ! Le groupe Transarc va opérer pour une durée de 5 ans sur la ligne TER Sélestat - St Dié-des-Vosges avec la société Kristinatours. Il faut donc recruter une douzaine de conducteurs dans ce secteur !"

C'est en ces termes que la société Transarc annonce sur sa page facebook une des plus mauvaises nouvelles pour les vallées d'Alsace-Centrale. La ligne TER Sélestat - Saint-Dié va disparaître du paysage des vallées au profit de lignes privées qui fonctionneront non en faveur des voyageurs qui perdront les avantages accordés par la SNCF (billets à  prix réduits, etc...) mais en faveur des intérêts de groupes privés. 

Les conducteurs licenciés  auront priorité pour une embauche chez Transarc, mais perdront très certainement leur statut de fonctionnaire, voire une partie de leur salaire. Licenciements : 12, embauche : 12, où est le recrutement ?

Quant aux horaires, ils seront décidés par le nouveau concessionnaire, non selon les besoins des habitants des vallées, mais selon les meilleurs bénéfices de Transarc, dont le nouveau siège est à Dijon, et dont l'un des principaux actionnaires est l'allemand Flixbus, lié à l'action qui enregistre un gros flop : "Les bus de Macron" ! Et si les habitants ne trouvent plus un service TER adapté, que deviendra la circulation sur la RN59 ? Encore plus dangereuse.

On se demande où les élus ont la tête pour ne pas voir arriver ce gros pataquès.