Mis en vente au début des années 2000 par la Mutuelle propriétaire, l'ancien centre de convalescence de la police nationale de Bénaville (commune de Saulxures), où l'ancien Secrétaire d'Etat à l'Intérieur André Bord, a fait venir en cure les policiers blessés par les pavés de mai 68, est convoité à l'époque, après de multiples péripéties politico-immobilières, par une association turque qui souhaite le reconvertir en colonie de vacances (compromis de vente). A noter qu'un peu plus tard, cette association qui s'était rabattue sur la Villa Mathis au Kreutzweg, s'est vue refouler par la comcom du Val de Villé avec les péripéties restées ancrées dans les mémoires, sous prétexte qu'elle cachait une dangereuse secte.

benaville10

Mais revenons à Bénaville (Hasardeusement préempté en 2002, sans projet précis et surtout sans fonds disponibles, par la commune de Saulxures, il est finalement racheté dans la foulée par la Com'com de la Haute-Bruche qui s'endette en conséquence (1,1 M€) sans objectif strictement cadré. Le tout, question ambiance, sur fond d'un contexte national électoralement sulfureux (le FN cartonne à l'élection présidentielle) et de ses répliques potentielles dans le terreau local... Besoin d'un dessin ?
Il s'en suit la bataille judiciaire que l'on imagine (recours successifs par l'association précitée), dix années durant, et l'abandon progressif du centre déserté à son triste sort, au fil des procédures, jusqu'au récent déblocage de la situation par la cour d'appel de Colmar qui renvoie (définitivement ?) la balle dans le giron de la Com'com.
Une Com'com légitimée, certes, mais encombrée désormais d'un vaste bâtiment "exténué", hors-normes, réduit à l'état de quasi-ruine et sans doute bientôt rasé.
Encombrée également de l'héritage coûteux de sa mauvaise gestion, dans tous les sens du terme, dont elle aura plus de mal à faire table-rase et qu'il lui faudra bien assumer jusqu'à la lie, aux dépens principalement des contribuables de la vallée abusés, et fatalement "invités" à éponger une ardoise qui s'annonce salée. 

En résumé, une inquiétante gouvernance à la boussole, un vrai sac de noeuds et au final une scandaleuse dilapidation des deniers publics.
Bref une pitoyable épopée qui ne semble guère troubler des élus malgré tout "sereins" et forts de leur bon droit : « Cette décision est une bonne nouvelle (!) » se réjouit Pierre Grandadam, président de la Com'com, qui en rajoute une couche :  « Cela prouve que notre démarche n’était pas illégale […]. Mais si c’est bien la fin de ce parcours judiciaire, nous allons pouvoir nous remettre au travail. […] Je reste persuadé que des besoins importants demeurent en matière de handicap dans la vallée » (source DNA).
Encore un repreneur écarté !

benaville_dna

Mais alors que la villa Mathis était sauvée miraculeusement par une banque régionale, puis par une famille d'industriels qui l'a transformé en hôtel (où l'on vient de loin pour célébrer des mariages en grandes pompes), Bénaville allait tomber en ruine intercommunale. Pourtant, un repreneur souhaitait s'y installer ! Il s'agit de l'association "Klampesclape", association régulièrement constituée selon le droit local Alsace-Moselle, ayant son  siège au 3 rue des tilleuls à 67800 Bischheim, n° SIRET 813 239 589 00019. Cette association, créée le 21/8/2014, a un actif/passif de 15.914.000 €, et le compte d'exploitation est à 8.964.000 € ! Largement crédible... Mais encore une fois, du côté de la comcom "on" rejette la proposition comme l'indiquent les  DNA du 20/9/2015 (lire ci-dessous).

dna1

dna2

Qui a décidé ?

Le conseiller communautaire de Rothau Régis Simoni répond à cette décision apprise par la presse : " Moi aussi j'ai eu des larmes aux yeux en lisant l'article des DNA. J'ai surtout été surpris par une décision unilatérale, car le rejet de la cession de Bénaville n'a jamais été abordé en conseil communautaire. Pour un sujet aussi important, il est regrettable que le président se permette de décider seul (ou avec quelques amis proches ?)" Encore un secteur où la démocratie marche à merveille.

benaville

benaville3

benaville4

benaville6

benaville7

benaville9

benaville9