Il fallait s'y attendre, le ticket UMP n'allait pas rester longtemps seul en lice. Voici arrivé le tandem Alice Morel - Alain Meyer qui s'annonce UDI.

 

alicemorel

Alice Morel, conseillère générale sans étiquette, se présente maintenant avec le soutien de l'UDI. Connue surtout comme maire de Bellefosse, qui candidate aux sénatoriales avec Daniel Hoeffel, avait déposé un recours qui l'a désignée définitivement comme personna non grata auprès de l'UMP. Connue aussi à travers l'AMV (association des élus de montagne) et l'ANEM (association nationale des élus de montagne), il faudra qu'elle s'explique sur l'échec de l'axe économique et routier est-ouest, le contournement de Châtenois et le tunnel de Ste-Marie-aux-Mines, sujets pour lesquels elle n'a fait que suivre les pas d'un certain François Tacquard, qui ne raisonnait qu'en terme de RN 66. Il faudra aussi qu'elle s'explique sur la non-mise en application de nombreux aspects de la loi-montagne où le Massif Vosgien a été laissé pour compte au profit des Alpes du Nord et des Pyrénées.

 

meyer_6

Alain Meyer, nouveau en politique depuis mars 2014 où il a été élu maire de Saint-Pierre-Bois, est responsable du secteur associatif à la Comcom du Val de Villé, où il met en oeuvre son expérience acquise comme dirigeant de feu le spectacle du Saint-Gilles. Sa déclaration lors de sa première cérémonie des voeux va en laisser sceptique plus d'un. Ainsi il a regretté le redécoupage des régions et surtout celui du canton, après l'échec de la création d'un conseil d'Alsace unique. Pas sûr que sa coéquipière soit sur la même ligne. Espérons que le tandem s'explique sur ces sujets pendant la campagne.