buttnerEn politique, quand le camp d'en face commet une peccadille, on crie au scandale. Quand la faute se passe dans le même camp, en l'occurrence l'UMP, on l'ignore et on n'est pas courant ! Et dans l'affaire de la visite de Kennel à Abidjan, Buttner, déjà coupable de "referendum saboté", préfère se la jouer profil bas ! Et le seul qui ne se prononce pas, c'est celui qui a bénéficié de vacances. Lui, il savoure. Pourtant la solution aurait pu venir du parti frère abidjanais, le RDR du président ivoirien Ouattara, où on ne s'encombre pas d'un referendum, on préfère gouverner par ordonnances! ("Dernières Nouvelles d'Alsace" - les Chuchotements - du lundi, 15 avril 2013)