comcomLe préfet du Bas-Rhin vient d'annoncer qu'il est dans l'intention de l'Etat de réduire le nombre des communautés des communes d'un tiers, et qu'il envisage donc pour notre département 16 fusions pour passer de 44 à 28 intercommunalités. Bien sûr, il se veut aussi rassurant pour notre vallée, puisqu'il affirme ne pas vouloir fusionner Sélestat et Villé ! Pour le moment, les seules fusions évoqués dans le secteur touchent les communautés de communes de Barr et Dambach-la-Ville, Sundhouse et Marckolsheim, et Benfeld et Rhinau. Mais ce n'est qu'une ébauche ! Une "commission départementale de coopération intercommunale" a été nommée et elle comprend un bureau dont font partie Alfred BECKER, maire de Saint-Pierre, qui en est le rapporteur général, Claude STURNI, maire de Haguenau, et Jacques BIGOT, maire d'Illkirch, et la commission comprend tous les présidents de comcom qui y siègent de droit. Bonjour les guerres d'influence dans les six ans à venir. Il y aura forcément des rebondissements jusqu'à trouver un équilibre. Alors la comcom du val de Villé en sortira-t-elle indemne ? à voir. Mais, ne nous affolons pas : tout peut être remis en cause dès 2012 ! Quant aux autres syndicats, aucun risque de suppression pour la vallée. Le préfet a annoncé qu'il ne supprimera que "les syndicats dormants ou ceux qui n'ont plus d'activité, sauf les indemnités". Même le "syndicat des 26 communes" renommé pour la gaieté et la bonne humeur du repas qui suit l'assemblée générale annuelle (elle n'est elle-même qu'une légère sieste pour les participants) sera maintenu. Quant au SMICTOM, qui penserait à le supprimer ?