dimanche 25 juillet 2010

Huis clos pour les retraites à l'Assemblée Nationale

Curieuse démocratie où les premiers débats sur les retraites se passent à huis clos ! Comme si le peuple, une fois de plus, devait rester dans l'ignorance ! Heureusement, les "réseaux sociaux" (Facebook et autres) permettent d'en connaître des bribes.

Un communiqué


retraitesLes députés du groupe Socialiste,  Radical,  Citoyen et divers gauche se félicitent de l’adoption par la commission des finances d’un amendement permettant aux femmes ayant eu au moins deux enfants de pouvoir continuer à partir à 65 ans à la retraite sans subir de décote.

 

Grâce aux voix des députés SRC et avec le soutien de quelques membres de la majorité, cet amendement de Chantal Brunel a été adopté contre l’avis du rapporteur et du gouvernement.

 

Ce vote démontre les hésitations voire les remords qui taraudent la majorité, elle-même confrontée à une réforme très injuste qui pénalise notamment les carrières hachées.

 

Ce vote est un premier pas, les socialistes continuent de défendre le maintien de la retraite à taux plein à 65 ans pour tous.

 

NB : Ainsi, le gouvernement voulait commencer à s'en prendre aux retraites des femmes ayant élevé leurs enfants en bas âge en la repoussant à 67 ans (à l'heure actuelle, les femmes qui sont dans ce cas obtiennent une retraite partielle à 60 ans ou une retraite "entière" (si toutefois ce terme peut être employé pour des retraites qui sont le plus souvent d'un montant environnant les 500 €) à 65 ans !

Posté par jl boehler à 05:39 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,