mercredi 7 juillet 2010

Elzach : vers la fin des pelouses

sommerwiesenLa ville de nos jumeaux d'Elzach s'est lancée dans le remplacement progressif des pelouses par des prairies, et vient d'ensemencer un terrain de 1200 m2 avec des fleurs d'été. Les raisons du remplacement de ces aires de pelouses sont à la fois économiques et écologiques. Avec la flore développée, les abeilles et autres insectes retrouvent un milieu naturel plus favorable à leur développement. Un autre avantage est l'économie liée au fauchage beaucoup moins fréquent que pour les pelouses. Tout comme est appréciable l'économie d'eau pour l'arrosage. Cette expérience a été lancée à Elzach après que les élus aient visité le bourg de Mössingen, précurseur de ces aménagements, et surnommée "la ville des fleurs" (Blumenstadt Mössingen). Et pourquoi ne pas introduire ce fleurissement à Villé, dont les élus souhaitent obtenir "une troisième fleur" et réaliser des économies tous azimuth ?

Posté par jl boehler à 00:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,