Affiche_VitrollesLes élections sont passées, y compris dans nos vallées où l'extrême-droite, et notamment Alsace d'Abord, recherchait provisoirement une certaine virginité. On avait parlé du conseiller général Chaton qui avait attiré les mouches UMP dans sa toile d'araignée et qui aujourd'hui encore en "meurt de rire"! Mais la réalité reste : il a été successivement au FN, au MNR, à Alsace d'Abord, tout comme son filleul, le guitariste-clarinettiste-idéologue de rock-haine-roll de Neubois qui a participé successivement aux groupes "One law for them", "Ultime assaut" (qui fait notamment l'apologie de la division SS Charlemagne), "Kaiserbund" et "Vae Victis" (malheur aux vaincus), et dont les participations aux festivals de Vitrolles à l'époque de la magistrature  MNR de Mme Mégret (son mari étant provisoirement inéligible) ne peuvent être contestées (voir affiche ci-jointe : devinez qui est ce musicien en tea-shirt rayé très visible dans le haut du R). Alors fini de rire, oui : Alsace d'Abord est d'extrême extrême-droite, sur une ligne politique nauséabonde dont l'UMP de Sarkozy se rapproche de plus en plus! Le photogénique côté pile de l'horrible côté face, ça ne marche plus! Et ceux qui seraient encore incrédules peuvent consulter la vidéo à propos de leurs exploits à Huningue, le 1er décembre 2007, où  le maire avait eu "l'impudence" de porter plainte pour affichage sauvage massif: il a eu droit à une "descente" et une distribution de tracts haineux organisée par notre "artiste" du Val de Villé et son compère Robert Spieler fondateur d'Alsace d'Abord (le même que celui qui est cité dans le post concernant Duisbourg - voir en date du 29/3/2010). Vous reconnaîtrez certainement quelques visages de ceux qui se prennent encore pour des héros en filmant leurs propres méfaits! Et c'est ceux-là qui veulent faire annuler les élections régionales parce-que même la Préfecture les classe en "extrême-droite"! Il y en a qui n'ont peur de rien.