20050324obs2880Le 16 mars 1999, un grave accident provoqua dans le tunnel du Mont-Blanc la mort de 39 personnes. Quelques semaines plus tard, un accident identique eut lieu dans le tunnel des Tauern (Autriche) provoquant la mort de 12 personnes. Le gouvernement lança une enquête sur l'état des tunnels. Deux d'entre eux furent interdits aux poids lourds pour raison d'insécurité le 1er mars 2000 : le tunnel du Chat et le tunnel de Ste-Marie-aux-Mines. Pour ce dernier, les travaux furent entrepris pour l'aménagement d'une gaine de sécurité, qui vont permettre la réouverture aux poids-lourds le 1er octobre 2008 (réouverture d'abord prévue en 2005, puis 2006, puis 2007). Pendant ce temps, l'assemblée nationale a créé une commission parlementaire d'enquête sur la sécurité des tunnels, présidée par le député Christian KERT. Voici le rapport complet : http://www.assemblee-nationale.fr/rap-oecst/tunnels/r2388.asp .

Le rapport du député Christian Kert du 11 mai 2000, adopté par l'Office Parlementaire d'Évaluation des Choix Scientifiques et Technologiques, énonce dans sa recommandation 1 (page 165) :
Tout nouveau tunnel de longueur supérieure à 1 km devra obligatoirement être constitué de deux tubes unidirectionnels ;
Tout nouveau tunnel urbain de fort trafic de longueur supérieure à 300 mètres doit nécessairement être formé de deux tubes unidirectionnels.

Cette recommandation du rapport Kert n'a pas été mise en oeuvre ! les politiques se sont orientés vers un tube d'évacuation au lieu du bi-tube.

TauerntunnelPendant ce temps, en Autriche toute la classe politique, y compris les Verts (die Grüne), a admis le doublement de tous les tunnels !

Avant sa fermeture, le tunnel de Ste-Marie-aux-Mines avait un trafic journalier de 4500 à 5000 voitures, et 1400 à 1500 poids-lourds (avec des pointes de 1700 en hiver, lorsque les cols vosgiens étaient impraticables). Il était ouvert au transit international. Son ouverture est prévue par l'APRR avec une moyenne de 1500 poids-lourds en trafic interrégional. Sachant que le transit international des poids-lourds ne représente que 12 à 15 % du trafic des poids-lourds, il est probable que dès son ouverture le tunnel sera à saturation de poids-lourds, même sans transit international !

Quel sera alors le degré de sécurité dans cet ouvrage à peine rénové ?

Bien des questions restent posées !

21656873

IMAGES

  • tunnel du Mont-Blanc après la catastrophe de 1999.

  • tunnel des Tauern en voie de doublement

  • schéma d'aménagement du tunnel de Ste-Marie-aux-Mines

Informations pratiques pdf : s_curit__tunnels et firesafety_fr